fbpx

Le dodo

Dodo

Le Dodo est l'animal emblématique de l'île Maurice, bien que cet oiseau ai été exterminé, les Mauriciens et les touristes l'ont a jamais immortalisé malgré sa disparition. Le dodo est partout, en peluche, en bois ou en porcelaine, sur les tee-shirts, sur les timbres.

Le dodo était un oiseau de la taille d'un dindon, pesant environ 20 kg et mesurant à peu prés 1 mètre.

Il était court sur ses pattes avec un bec recourbé, il vivait autrefois sur l'île Maurice, dans l'archipel des Mascareignes.

Du fait de l'absence de prédateurs, il avait perdu son aptitude au vol. Incroyablement maladroit dans ses mouvements, c'est d'ailleurs pour cette raison que les Mauriciens l'ont surnommé Dodo.

Il construisait son nid en pyramide à même le sol, grâce aux feuilles du palmier. Il pondait un seul œuf dans le nid qui était à tour de rôle couvé par les parents car le petit prenait du temps à se développer. La durée de vie, était, au minimum 30 ans. Malheureusement, comme le nid était construit à même le sol, les petits du dodo bénéficiaient de peu de protection contre l'introduction des prédateurs tels que les chiens et les cochons sauvages. L'œuf du dodo était souvent piétiné et mangé par ces animaux.

Le Portugais Afonso de Albuquerque et ses hommes découvrirent l'île Maurice et le dodo, en 1598. De par l'isolement de l'île et l'absence d'êtres humaines, le dodo accueillit les nouveaux visiteurs avec naïveté, mais a été vite dupé par les hommes. Il était une proie facile et fut exterminé sans pitié.

Le dernier dodo est mort en 1681. La reconstitution de cet animal disparu peut-être admirée au musée d'Histoire Naturelle à Port-Louis grâce à un naturaliste qui en 1865 découvrît un squelette complet du dodo près de Plaisance.

Le Dodo a pris sa revanche sur l'homme. Il est toujours là et s'expose dans les boutiques, sur les enseignes des restaurants et magasins même si tous regrettent la disparition du dodo.

Le Dodo plaît toujours beaucoup aux petits comme aux grands, car il est décrit comme un animal humble, gentil et naïf. Incapable de se défendre contre les prédateurs et c'est ce qui a causé son extinction.

L'histoire du Dodo en vidéo