fbpx

Curepipe

Curepipe

Curepipe, à 20 km de Port-Louis, est une ville résidentielle de 75 000 habitants. Elle prit son essor à la fin du XIXème siècle, quand les habitants de Port-louis s'y réfugièrent, fuyant l'épidémie de malaria.

Elle est située sur les hauteurs (650 mètres), au centre de l'île, dans le district des Plaines Wilhems. On dit de Curepipe qu'elle est la ville la plus européenne du pays à cause de son climat humide et froid. C'est pour cette raison que de nombreux expatriés choisissent d'y habiter, ainsi que le premier ministre et des membres du gouvernement car on y rejoint Port Louis assez rapidement.

Sur les hauteurs de Curepipe, on peut observer de très belles maisons coloniales. On y trouve de nombreux magasins de maquettes de bateaux, qui est l'un des produits artisanaux les plus connus de Maurice. Ses nombreuses boutiques d'usine et hors taxe font de Curepipe l'endroit des bonnes affaires et une balade au plus près de la vie des Mauriciens.

Le nom Curepipe vient du fait que, durant la période napoléonienne, les soldats de l'Empereur y avaient installé une garnison : leur occupation principale consistait à fumer la pipe et à la curer lorsqu'elle était bouchée.

En vous promenant au centre ville, vous pourrez voir le très colonial Hôtel de ville du 19°siècle (construit originairement à Moka), le vieux Collège Royal Anglais, le Monument aux Morts de 1914-18 ou les historiques manuscrits de la Bibliothèque. Dans le quartier de Forest Side (au sud-est de la ville), de belles maisons d'époque se nichent dans la végétation.

Mais le point le plus intéressant de cette ville est son volcan éteint, le Trou aux Cerfs. De son sommet, ce cratère de 85 mètres de profondeur et de 200 mètres de largeur offre une vue surprenante et unique sur tout le plateau central. Autres aspects intéressants de cette ville sont son jardin botanique et ses belles maisons coloniales.