Rodrigues : La nature et les paysages

 A Rodrigues on peut facilement se déplacer à pied, avec un petit sac à dos ou en voiture 4x4 pour atteindre des lieux plus lointains.

Les paysages de Rodrigues

Les balades

A l’intérieur à la découverte d’une nature sauvage et de certains points de vue sur le lagon absolument époustouflants,

Le long de la mer où s’enchaînent criques et plages désertes - bain et plongée en apnée de règle,

Dans les vallées comme Rivière Banane, véritable potager de l’île où poussent les fruits et légumes qui ravitaillent hôtels et marchés.
Chaque balade est prétexte à rencontres : mères de famille, enfants, pêcheurs, maraîchers, piqueuse d’ourites, musiciens...
Le contact se fait très facilement et reste toujours chaleureux. Les rodriguais sont accueillants, curieux et tolérants et toujours ravis de discuter avec un visiteur.

Les piqueuses d’ourites

La pêche au poulpe est l’apanage des femmes. Elles parcourent le lagon et la barrière de corail à marée basse, une fouenne à la main et dénichent les poulpes “zourites” dans les anfractuosités du corail. Elles font sécher leurs prises sur le toit de la maison et ces ourites comme suspendues dans le ciel bleu font partie du paysage rodriguais.

On peut accompagner les piqueuses d’ourites en barque, assister à la pêche et au séchage des ourites une fois à terre, à condition de se lever tôt (fonction aussi des heures de marée). Vous retrouverez les ourites dans les délicieuses salades proposées par tous les restaurants de l’île.

La relève des casiers

Les pêcheurs rodriguais posent des casiers dans le lagon. Leur relève est très spectaculaire. On embarque avec les pêcheurs, en général tôt le matin - mais pourquoi les pêcheurs éprouvent-ils toujours le besoin de partir au lever du soleil??? Et une fois à bord les casiers libèrent les espèces du lagon, un festival de formes et de couleurs : poissons-perroquets, licornes, idoles maures, chirurgiens, rougets etc.
Ces poissons se retrouveront dans votre assiette à un moment où à un autre de votre séjour.

Une des plus extraordinaire balade à faire à Rodrigues qui vous emmènera le long de la mer au départ de l’hôtel Mourouk Ebony au sud-est vers l’hôtel Cotton Bay, plein est de l’île.
Comptez de 3 à 4 heures selon votre rythme. Vous allez longer la mer et découvrir une succession de plages et criques désertes dont les fameuses “Graviers”, “Trou d’Argent”, “Anse Bouteille”, “Saint-François”. Parfois le chemin passe sur les rochers; d’autres fois il s’aventure à l’intérieur avant de rapidement rejoindre la mer.

Votre route sera l’occasion de rares mais précieuses rencontres avec des pêcheurs qui bavarderont avec vous le temps d’une cigarette.
On ne peut s’empêcher de se dire “mais où ailleurs dans le monde, pourrions-nous marcher comme ça durant plusieurs heures le long de plages désertes?”

A votre arrivée, un taxi vous ramènera à votre point de départ.
La balade peut également se faire dans le sens Cotton Bay - Mourouk Ebony.
Prévoyez, de l’eau, un maillot de bain, palmes masque et tuba, chapeau, crème solaire et pique-nique éventuel.

La visite des jardins potagers

Rendez-vous à Rivière Banane. Pour s’y rendre, prenez la route de l’est vers Pointe Cotton. Peu après Mont-Lubin (le carrefour stratégique de Rodrigues) la route principale part à droite vers l’hôtel Cotton Bay. Vous continuez tout droit sur un petit chemin en herbe. Vous descendez jusqu’à ce que votre 4x4 refuse d’aller plus loin...

Les paysages de Rodrigues
Vous vous garerez sur un petit promontoire herbeux avant de continuer à pied.
Le chemin descend et vous emmène dans une vallée verdoyante, Rivière Banane. Ne cherchez pas le cours d’eau, il n’y en a plus depuis belle lurette...
Par contre, vous voilà au cœur d’un gigantesque potager. Empruntez les allées, les planches de bois pour circuler d’un lopin à l’autre. Les rodriguais afférés seront ravis de vous expliquer les tenants et aboutissants de leur art. Les noms chantent : chouchou, brède ceci, brède cela. On se croirait en Asie. Chacun à son puits alimenté par une petite pompe. L’arrosage aérien procure une agréable fraîcheur. Allez-y le matin car Rivière Banane est abritée du vent et il y fait vite très chaud!

Votre promenade vous conduira jusqu’à la mer où vous retrouverez les pêcheurs ramenant la pêche du jour dans leur jolies barques effilées (renseignez-vous auparavant sur l’heure de retour des pêcheurs).

 Vue de Mourouk