Fête Divali, fête nationale !

A l'île Maurice, les habitants célèbrent Divali dans l'espoir d'un tout nouveau départ et d'éloigner les aspects négatifs de leur vie. Si la fête nationale est aussi connue sous le nom de fête des lumières, c'est parce que cette dernière symbolise à elle seule l'importance du phénomène. La fête Divali n'est pas uniquement importante chez les habitants de l'île mais aussi dans le monde des affaires puisqu'à cette occasion, tous les comptes de l'année sont fermés chez les directeurs d'entreprises hindous.

Célébrée à chaque automne, entre octobre et novembre, la fête Divali met également à l'honneur l'arrivée prochaine de l'été dans l'océan Indien. Lors de la première journée de fête, à la tombée du jour, des guirlandes colorées et des milliers de bougies viennent éclairer les rues et les places de l'île, la transformant en un lieu féerique et presque irréel. Le festival qui s'en suit incarne la victoire du bien contre le mal : l'anéantissement du démon Narakasura et la victoire triomphante du seigneur Rama.

La fête Divali rend hommage à l'épouse du dieu Vishnu, la déesse Luckshmi. Cette dernière accompagne toujours son mari lorsqu'il vient sur terre et incarne un humain aidant les hommes à lutter contre le mal. Rama, septième avatar de Vishnu, et sa femme Sita, sont contraints de quitter le palais après avoir été victimes d'intrigues perverses. Complètement démunis et rejetés, ils errent seuls dans la forêt tropicale. Sita se fait enlever par le démon Ravena alors que Rama forme une alliance avec l'armée des singes pour la délivrer. Ravena est tué lors de l'affrontement. Sita est alors délivrée et les époux retournent ensemble au palais où ils sont accueillis par un peuple si heureux qu'il illumine toute la ville de milliers de lumières. Depuis lors, la fête de Divali célèbre le retour de Sita avec cette formule sacrée et symbole de paix : « Om Shanti Shanti Shanti ! »

Les habitants et les voyageurs profitent de la fermeture des comptes pour aller faire du shopping à l'île Maurice et bénéficier de soldes particulièrement intéressantes. Dès le lever du soleil, femmes et hommes prient ensemble. Tous les membres de la famille sont réunis : les hommes et les enfants recherchent la bénédiction de Dieu alors que les femmes font le ménage complet de la maison.

Les familles hindoues préparent ensuite quelques spécialités de friandises et de gâteaux puis partent rendre visite à leurs proches, peu importe leur confession. Parmi les spécialités culinaires mauriciennes, le « gâteau patate » est la pâtisserie incontournable lors de la fête des lumières. Il est préparé en très grand nombre et consiste en un délicieux beignet de patate douce farci de noix de coco et de sucre et frit à l'huile. La fête Divali est avant tout un moment de partage et d'unification de toutes les communautés mauriciennes, qu'elles soient musulmanes, hindous ou catholiques.